top of page

ECOKRAFT, en tant que partenaire technologique de Caritas Suisse

- Projet d'aide au développement réussi en Haïti.

- Nouvel atelier pour les granulés et les cuiseurs à pyrolyse

- Les machines à granuler ECOKRAFT en action

En tant que partenaire de coopération de Caritas Suisse, ECOKRAFT AG pose de nouveaux jalons dans le domaine de l'aide active au développement et a réalisé en Haïti une petite installation de production de granulés de chauffage.


En tant que partenaire de coopération de Caritas Suisse, ECOKRAFT AG pose de nouveaux jalons dans le domaine de l'aide active au développement. Le dernier projet en date promeut l'utilisation d'énergie durable en Haïti (Léogâne et Carrefour) par la fabrication, la commercialisation et la vente de cuiseurs dits pyrolytiques. "Le problème initial était l'absence d'un réseau électrique adéquat, ce qui rendait la préparation d'un repas chaud difficile pour des milliers de foyers. En même temps, il y a beaucoup de déchets de bois et de biomasse provenant de la culture de la canne à sucre, mais ces matériaux ne peuvent pas être utilisés car il n'y a pas de fours à bois", explique Alexander Angermaier, Service des achats, Caritas Suisse "La solution a consisté à créer une petite usine de production de cuiseurs à pyrolyse. Ces cuiseurs peuvent être alimentés par des granulés provenant de déchets de bois existants ou d'autres biomasses".


Composante essentielle d'ECOKRAFT Pour ce projet, ECOKRAFT a réalisé une petite installation de production, un élément indispensable dans l'ensemble du processus de création de valeur du nouvel atelier. La raison : l'installation est nécessaire pour la production de granulés qui servent à alimenter les fours. "La ligne complète de production de granulés nécessite extrêmement peu d'énergie et est très facile à utiliser", explique Reinhold Eder, c. a. et directeur général d'ECOKRAFT AG, et ajoute: "Ainsi, les particuliers peuvent à nouveau se préparer un repas chaud de manière autonome". L'avantage est évident : "Les cuiseurs à pyrolyse sont plus efficaces que les foyers traditionnels à trois pierres et peuvent désormais réduire la consommation de bois de chauffage". Par conséquent, jusqu'à 2 000 kg de biomasse pourraient être transformés chaque jour en précieux pellets de chauffage, fournissant ainsi de l'énergie à 4 000 foyers par jour pour cuisiner."L'utilisation de notre technologie dans une région touchée par des catastrophes écologiques ouvre aux gens une petite perspective économique et écologique", souligne Reinhold Eder, le directeur d'ECOKRAFT, en précisant que: "De nouvelles possibilités de revenus sont générées. En même temps, les ressources existantes du pays peuvent être utilisées". Cela permet d'éviter la poursuite de la déforestation et l'érosion des sols qui en découle, et de soutenir les efforts de reforestation des forêts locales. Alexander Angermaier, service des achats, Caritas Suisse, est du même avis : "On forme un groupe d'entrepreneurs et d'apprentis à la production et à la gestion d'entreprise. Un marché des granulés de chauffage se développe dans les zones urbaines. Dans les campagnes, l'accent est mis sur l'utilisation des déchets organiques disponibles localement." Pour préparer un repas chaud avec les appareils de cuisson à faible consommation d'énergie, on utiliserait des feuilles sèches et des résidus de récolte sous forme de granulés. Dans le futur, il sera possible de renoncer complètement au charbon de bois. Angermaier poursuit: "Le biochar, qui est un résidu de pyrolyse, peut ensuite être utilisé pour améliorer le sol. Le charbon végétal enrichi de compost, qui est incorporé dans le sol, augmente la fertilité du sol, agit comme un simple réservoir de CO2 et contribue ainsi activement à la protection de l'environnement sur place".


La technique ECOKRAFT montre ce qu'elle a dans le ventre Un broyeur ECOKRAFT SM 200 et une presse à granulés RP 15 sont utilisés pour la transformation de la biomasse en granulés de chauffage. Le broyeur SM 200 est idéal pour les matériaux les plus divers. Ce broyeur se caractérise par un prix d'achat avantageux, un boîtier robuste en acier et soudé, une bonne possibilité de nettoyage et un changement facile des couteaux et des tamis. Les lames du rotor sont disposées selon la dernière technologie de coupe en V, qui garantit toujours une mouture de qualité supérieure. La RP15 a été spécialement conçue pour les biomasses à grains fins, comme la sciure, les copeaux, les substrats de fermentation, les balles ou les résidus de fruits. L'évacuation intégrée de la vapeur de la chambre de compression et les deux points de graissage centraux garantissent une compacité maximale et une grande facilité d'utilisation. La presse puissante permet ainsi d'obtenir un débit maximal ainsi qu'une qualité de granulés de chauffage de haut qualité. Les deux installations ont été adaptées au réseau électrique haïtien existant, de sorte qu'une prise de courant de 32 ampères est tout à fait suffisante. "Tout cela permet une manipulation et un entretien faciles des machines, ainsi qu'une faible consommation d'électricité, avec un maximum de 15 kw/h", explique Christian Wagner, directeur des ventes d'ECOKRAFT AG. En outre, l'installation de granulation nécessite l'espace d'une europalette et peut être déplacée et positionnée à volonté avec un chariot élévateur.



La technique d'installation d'ECOKRAFT permet désormais de transformer jusqu'à 2 000 kg de biomasse par jour en précieux granulés de chauffage et d'alimenter jusqu'à 4 000 foyers par jour en énergie pour la cuisson.

Comments


bottom of page